articles :: divers

"Un Granule sous la Dent"

La Bouche . Elle parle, elle goûte,elle respire,elle embrasse,elle reçoit l'information homéopathique.

C 'est un lieu d' Echange, de Symbolique,d' Emotionnel, de Plaisir.

On peut aussi la comparer au tableau électrique d'une maison; avec des fusibles( les dents) qui correspondent à des secteurs particuliers de l'organisme .Lesquels fusibles pourront "sauter" pour éviter la sur- tension!

En d'autres termes, la tension (de quelque ordre qu'elle soit) pourra s'amortir dans le tissu buccal; ex: un aphte au lieu d'un ulcère de l'estomac.

On retrouve cette "projection des organes" dans d'autres spécialités : auriculothérapie, iridologie,réflexologie plantaire...

 

Comment choisir?

Avant tout sur les modalités

d'amélioration ( le chaud arsenicum album) d'aggravation (dulcamara et humidité,rhododendron et orage)

d'horaires( douleur de dents de sagesse, la nuit, en été : arsenicum album)

d'apparition : DEPUIS QUAND ? POURQUOI ? COMMENT ?

+ Ne jamais oublier de rechercher les troubles organiques concomitants ;(cystite,constipation...; la dent ne sera que l'écho du dérèglement physiologique et le traitement de la dent se fera donc par le traitement du signe général)

symptomatiques ( l'arthrite dentaire améliorée en serrant les dents:Bryonia)

+ et tous les classiques de l'inflammation ( belladonna, ferrum phos....),de la douleur ( aconit,hypericum...)de l'infection (pyrogenium,ars album.../ Hepar sulfur:prudence!),de l'anxiété ( gelsemium, silicea/anesthésie...)

On trouvera dans la littérature des médicaments très symptomatiques mais trop limitatifs; le mieux c'est de soigner le terrain et de s'aider de la bouche pour en faire le diagnostique: Tirez la langue!

 

Le Terrain.

On peut lire grâce aux dents l'histoire de l'individu. En effet:

1/ on est dans le tissu dur donc dans la Structure, la base de l' individu.

2/ comme un arbre, la dent a des racines,elle a poussé dans le champ de la conscience,et elle garde les traces de cette évolution.

En Médecine chinoise la bouche est avec Rate(immunité)-Pancréas( les sucres) et Estomac( la digestion ) .

 

 

Les Trucs !

-Aphtes et herpès: Rhus toxicodendron en 15 CH 3 grains au coucher 3 jours

-Aphtes et goût métallique Argentum nitricum en 15 CH 3 grains au coucher 3 jours

-Poussées dentaires chamomilla 9 CH + Sédatif pc 7 CH si dort mal

+ Thymuline 9 CH si bronchite

+ Belladonna 7 CH si joue rouge,chaude ...

 

L ' Amalgame.

Composition: 50% de Mercure + 50% d'alliage de poudre d' Argent,de Zinc, d'Etain de Cuivre.

La Faculté avec un Grand F ( qui comme disait Coluche n' a plus toutes ses facultés depuis longtemps) clame qu'il "n' y aucun danger avec l' amalgame".

Le ministère de l'environnement lui, va prochainement imposer des récupérateurs à déchets d'amalgame,en aval des fauteuils des dentistes.Pour que le mercure contenu ne parte pas dans les rivières !!!

Pour éclairer le ridicule de la situation, précisons que lorsque vous vous rincez la bouche ,votre sens civique devrait vous faire avaler l'eau , dans le cas contraire , en la recrachant dans votre lavabo vous pollueriez nos rivières!

 

+ Le cas ce l' argent.

Argentum Mettalicum 9 CH est une dilution d'argent, pour l' imager cela représenterait un gramme d'argent dans une piscine.

L' argent de votre amalgame représente lui une quantité équivalente à un gramme dans un verre d'eau. Il n'est pas toxique dans une optique médicale.Toutefois pour un homéopathe il peut délivrer une information négative et générer une pathologie de type Argentum.

On retrouve donc parfois des aphtes Argentum causés par les obturations métalliques de la bouche;surtout si le patient est "pressé par le temps qui fuit" ( le lapin d'Alice au pays des Merveilles).

 

+ Le cas du Mercure.

C'est un métal lourd, liquide, instable.

Au carrefour de l'homéopathie et de la médecine chinoise il se place comme ambassadeur de la rate,nous avons vu que la bouche se situe aussi dans ce système.

Que pensez alors à long terme de la mise en place de mercure dans les dents, même si à court terme on ne peut établir l'existence "sicentifique" de conséquences néfastes.

 

Restons sereins ! Il s'agit là d'utiliser notre Droit à la critique, ne pas prendre pour "argent" comptant ce que dit la Faculté.Pour autant ne sombrons pas dans l' alarmisme , on vit très bien avec des "plombages" ils ne sont pas la cause directe de pathologies , mais ils peuvent en être le déclencheur sur un terrain réactif.

 

De toute manière Mercurius solubilis se retrouve dans 50% de mes prescriptions de 1 ère intention en Aigu.

 

Version imprimable Version imprimable de l'article

Conception : Spheerys
Design : SLTDM